Thérapeute : comment attirer mes clients idéaux ?

Table des matières

Comment attirer vos clients idéaux dans votre cabinet ?

Lorsqu’on est Gestalt-praticien(ne), attirer des clients idéaux devient un sujet, surtout quand on vient d’ouvrir son cabinet. Vous avez besoin de nous faire connaître, et des peurs peuvent émerger.

Voici une liste des peurs les plus courantes que j’observe : 

– la peur de ne pas avoir assez de clients, et de ne pas se sentir légitime

– la peur de se vendre ou encore d’échouer…

Alors comment passer outre ces peurs et attirer à vous vos clients idéaux ? Comment développer une bonne relation thérapeutique avec vos futurs clients ? Comment mettre à profit vos compétences pour les aider à développer leur plein potentiel ?

Il existe des moyens simples et très efficaces pour attirer vos clients idéaux. 

Dans cet article, je vais vous montrer comment trouver et identifier votre client idéal, et comment développer une relation sur le long terme avec lui. Je m’appuie sur mes 30 années d’expérience en tant que Gestalt thérapeute mais aussi en tant que directeur de l’école humaniste de Gestalt

Vous ne trouverez donc pas ces conseils dans des livres ni sur Wikipédia 😀

1. Portez une attention particulière à votre discours intérieur

Tout d’abord, n’oubliez pas que partout où vous allez, il y a des clients potentiels. Saisissez l’opportunité de parler de votre activité, de vous montrer et de sortir de votre zone de confort

C’est en parlant de votre activité que les gens vont venir vous voir. Pour cela, vous avez besoin d’être clair dans votre discours.  

(Vous allez voir que c’est possible :  je vais vous aider à clarifier votre discours un peu plus loin dans cet article ) 

Certaines personnes vont être sensibles à votre message

Pour cela, demandez-vous 😀 : 

Oui, je veux attirer les clients idéaux, mais comment c’est dans mon interne

Quel est le message que j’envoie aux gens?

Est-ce que j’ai tendance à attirer ou à repousser ? 

N’oubliez pas qu’avant toute attraction, il y a une émission. 

Prenez quelques instants maintenant pour répondre à ces questions : 

Qu’est-ce que vous attirez ? 

Qu’est-ce que vous repoussez ?

Sans même nous en rendre compte, nous attirons et repoussons par notre langage corporel. 

Nous envoyons des messages en permanence : 

– je suis “ouvert” et disposé à te rencontrer

– je suis  “fermé” pour te parler 

Posez de la conscience dessus. 

Qu’en est-il pour vous ?

On peut avoir des attitudes corporelles qui montrent une incompréhension. 

C’est important de prendre l’habitude et de mettre en conscience ce que vous avez envie de dire en particulier. 

Et aussi d’être dans une attitude “friendly” : sympathique et agréable et de mettre les personnes à l’aise. 

D’ailleurs, dès votre première séance, vous allez émettre quelque chose et votre client va le ressentir. 

Maintenant, allons plus loin. 

Quand vous parlez de votre activité, quel est votre discours ?

Quel est votre langage ? Quelle est votre tonalité ? 

Je vous donne dans le prochain paragraphe une pépite qui va vous permettre de travailler votre discours en public avec plus de simplicité.

2. Répétez vous que vous êtes un(e) thérapeute unique

Je vais vous faire une révélation :

On ne cherche pas des clients, on les attire  🙂

C’est ce que je répète régulièrement à mes élèves

Vos clients vont venir vous voir pour votre singularité, votre attraction, pour votre posture, pour qui vous êtes. 

Si vous restez dans la peur, vous allez ressentir de l’incertitude, et remettre à plus tard vos actions de développement

En plus de tout cela, la peur écarte toute possibilité d’une pensée juste. 

D’ailleurs, quand elle est trop envahissante, la peur n’est pas une bonne amie. 

Si vous êtes dans la peur, dans le doute, vous allez être “hypnotisé(e)” et vos clients vont le sentir.

C’est ce que j’appelle des contre-intentions, et ces contre-intentions repoussent les clients. 

Et ce n’est pas ce qui vous définit… 🙂

Votre cerveau est un émetteur et un récepteur en permanence.

Ce que vous pensez de vous en tant que thérapeute, vous allez l’émettre aussi. 

La seule façon de contrebalancer votre peur, c’est de vous ajuster.

Travaillez sur votre singularité, qu’est-ce qui vous définit comme praticien(ne), comme thérapeute ?

C’est très important de réaliser que vous êtes unique et que même s’il y a d’autres praticiens, les clients vont venir vous voir pour votre singularité.

Pour émettre votre singularité, il faut la clarifier.

Il y a un nombre de fleurs infinies dans la nature…

Vous savez, il y a de la place pour chacune d’entre elles. 

Qu’est-ce qui fait que vos clients vont pousser la porte de votre cabinet ?

Est-ce que c’est parce que vous êtes empathique, structuré(e), intuitif(ve), fiable, solaire, rassurant(e), qu’on ne s’ennuie pas avec vous etc… ? 

Qu’est-ce qu’on vous a renvoyé dans les practicums ? 

Quand vous pensez à votre activité, que voulez-vous ressentir exactement ?

En vous répétant cette phrase, vous allez donner une direction à votre cerveau et il va vous aider à trouver les ressources pour le faire. 

C’est vraiment quelque chose qui vient de l’intérieur

Si vous ne savez pas pourquoi on vient vous voir, cela ne va pas vous amener vos clients idéaux.

3. Le champ Gestaltiste et le champ Quantique

Je vais aller un peu plus loin dans mes explications et vous parler du champ Gestaltiste et du champ Quantique. 

Le champ Gestaltiste c’est tout ce qui est observable et qui se passe dans votre cabinet : c’est tout ce qui va être exprimé avec le corps, les paroles, et l’attitude

Cela peut-être conscient ou inconscient, mais c’est visible.

Le champ quantique, quant à lui, est invisible. Il est émis par votre cerveau et il émet quelque chose qui va au-delà du cabinet.

Votre champ Gestaltiste et votre champ Quantique doivent être cohérents pour trouver vos clients idéaux. 

Cela ne fonctionne pas si dans votre champ Quantique il y a une intention d’avoir des clients, et que dans votre champ Gestaltiste, vous ne répondez pas (ou tard) aux nouveaux appels pour des demandes de rendez-vous. 

Voici un précieux conseil que je vous invite à noter et à vous répéter : 

N’oubliez pas que le monde est vaste et qu’il existe un nombre infini de types de clients.

D’ailleurs, un client ne va jamais ressembler aux autres.  Il est important de connaître ceux que vous voulez attirer.  On est dans l’abondance, tout existe. 

Il y a toujours un nombre important de personnes qui sont prêtes à investir dans leur développement personnel et à prendre soin d’elles. 

Ce client idéal, il est ouvert au changement et à la croissance. 

Il est très enrichissant, il amène de la valeur, et il a un fort potentiel d’engagement. 

En revanche, n’oubliez pas que le client idéal n’est pas parfait en soi. 

Il vient parce qu’il a des problèmes et des situations de sa vie qui ne sont pas résolues. 

Il peut être en retard, il peut avoir du mal à venir etc…

C’est important d’imaginer et d’attirer à vous votre client idéal et je vais vous expliquer pourquoi. 

En fait, en parlant à tout le monde, on ne parle à personne parce que c’est trop vague, c’est trop abstrait. 

En définissant votre client idéal, vous allez amener à vous des gens qui vous passionnent, qui vont avoir des caractéristiques supplémentaires. 

D’ailleurs, si cela peut vous rassurer, de définir votre client idéal ne va pas limiter votre attraction

Il y a largement assez de clients pour vous quand vous êtes ouvert(e) à l’abondance

Ce n’est pas en étant spécifique que vous allez en avoir moins, vous allez peut-être d’ailleurs en avoir plus : ce qui est certain, c’est que vous allez attirer des clients avec qui vous allez être en résonance. 

La relation thérapeutique qui va se créer sera encore plus forte et durable. 

4. Prenez soin de votre enthousiasme pour le travail

En tant que thérapeute, c’est très important de prendre soin de votre enthousiasme pour votre travail : que cela soit dans notre cabinet de thérapie lors de vos consultations, ou le matin quand vous regardez votre agenda.

Pour cela, demandez-vous ce qui vous amène de l’enthousiasme et ce qui vous coupe de votre enthousiasme. 

Un client idéal, vous allez être content(e) de l’avoir en thérapie. 

Un client difficile, qui est non idéal pour vous, vous aurez moins envie de le recevoir.

Cela peut déclencher chez vous de la crainte, un manque d’intérêt. 

C’est primordial de rester dans une écologie personnelle par rapport à votre temps et à votre énergie. 

Si vous sentez que vous êtes capable de gérer 20 clients et que vous en avez 40, revenez à 20. 

Pour cela, demandez-vous : 

Est-ce que je suis content de revoir cette personne ? 

Cette personne doit avoir quelque chose qui fait qu’elle est pour vous un client idéal. 

Si vous sentez que ce n’est pas le cas, dites-lui non sans avoir peur d’être dans une logique de perte. 

L’univers fonctionne comme un GPS spirituel, il va vous emmener à votre destination quoi qu’il arrive, même s’il y a des routes barrées, des obstacles, il va recalculer l’itinéraire. 

Dites vous que quand vous dites non à un client, l’univers va vous emmener sur un autre chemin tout en gardant votre destination.

Votre destination est un cabinet qui fonctionne très bien avec des clients idéaux. 

Un client non idéal prend une place beaucoup plus grande et devient vite compliqué. 

D’où l’importance de vous demander quel genre de personnes vous aimez et celles avec qui vous avez peu d’affinités.

5. “Être convaincu(e) émotionnellement”

En tant que thérapeute, n’oubliez pas que vous pouvez choisir les gens avec qui vous voulez travailler, ce qui n’est pas le cas quand vous êtes salarié(e).

Faites de la place en vous et dans votre environnement pour recevoir des nouveaux clients. 

En fait, c’est primordial de créer de la place pour une nouvelle relation quelle qu’elle soit.

Ça a l’air évident mais peu de gens sont dans cette conscience là réelle. 

Imaginez vous dans votre cabinet, faites une photo mentale de vous et de votre client idéal.

Allez plus loin dans votre pensée :  vous êtes comme un phare qui est stable, solide, malgré les vents et les marées. 

Les clients sont attirés par votre lumière qui est unique. 

Lorsque vous êtes avec des personnes que vous venez de rencontrer, sortez de votre zone de confort et parlez de votre nouveau métier, de votre pratique. 

Préparez une phrase dans votre tête pour expliquer aux gens ce que vous faites. 

Si vous êtes élèves dans notre école et si vous voulez aller plus loin, nous avons créé une formation complémentaire pour vous aider à trouver vos clients idéaux. 

Je l’anime personnellement une à deux fois par an. 

Cette formation, qui s’appelle “Maîtrise d’Attraction Client” peut être le coup de pouce dont vous avez besoin en ce moment pour faire de la place en vous et accueillir vos nouveaux clients. 

Si vous n’êtes pas encore élève, cette formation est désormais offerte pour les personnes qui rejoignent notre cursus GP (Gestalt Praticien) ou en cursus GPI (Gestalt Praticien intensif). Et dans ce cas, je vous invite à contacter nos conseillers pédagogiques en cliquant sur le bouton orange ci-dessous.  

Alors pourquoi pas vous ?

Qu’avez-vous pensé de mon article ?

Dites-moi tout dans les commentaires. Je lis chacun de vos messages 🙂

28 Responses

  1. Bonjour Arnaud,
    Je vous lis ce matin avec curiosité et plaisir. Je fais un lien avec une recente prise de conscience.Il y a peu, à l’ issue d’ un week-end de formation, j’ ai reçu lors de partages, de beaux’ cadeaux’. En fait, les personnes sont venues à moi en mettant en avant des qualités. Ce n’ était pas la premiere fois. La nouveauté,c’est que tout récemment, j’ ai décidé de les accepter et de les incarner. En fait,je les porte en moi bien enfouies et enfin,je peux être au monde avec ces valeurs. C’ est réjouissant de comprendre que cet ajustement m’ aidera dans ma pratique et pas seulement. Merci la Gestalt ! Merci pour votre article ! Belle journée, Valérie GPI2 Nantes

  2. Bonjour
    Je vais commencer ma 3ème année à l’Ifas et j’ai trouvé cet article passionnant. Merci beaucoup pour ces précieux conseils et je garde en tête cette formation complémentaire qui doit être très riche dans tous les sens du terme.
    Merci 🙏

    1. Bonjour,
      Nous sommes ravis que l’article vous ait plu.
      Merci pour votre message.

  3. Merci pour cet article très intéressant qui répond à des questions que je me posais.
    J’adhère complètement à l’idée de s’ouvrir et de se projeter mentalement à ce que je souhaite et notamment aux clients que j’aimerais recevoir.
    Je suis en formation GPI, il me tarde d’apprendre et plus tard de mettre en pratique tous ces apprentissages.

    1. Bonjour Cristina,
      Nous sommes ravis que l’article ait répondu à vos questions.
      Merci

  4. Je vous remercie chaleureusement de nous partager ces nouvelles pépites😊
    M’interroger de cette manière me donne cette sensation de liberté, d’ancrage et de confiance💜
    Très belle journée à vous.

  5. Merci beaucoup Arnaud, cela me rassure de vous lire. Et cela m’enthousiasme également… les papillons s’installent alors dans mon estomac…😄
    J’imagine déjà mon sanctuaire!
    J’ai confiance.

    1. Bonjour Ariane,
      Nous sommes ravis pour vous, vous avez raison d’avoir confiance et d’imaginer votre sanctuaire.
      Merci pour votre commentaire.

  6. Merci pour cet article. Très éclairant. J’ai du mal avec l’abondance car elle m’évoque l’envahissement… je me rappelle que je sais poser mes limites, je sais dire non dans la bienveillance, que j’ai le choix de prendre ce qui est bon pour moi…je suis en chemin…merci Arnaud

    1. Merci. Très intéressant même si je ne suis qu’en 1ere année. J’aime beaucoup l’idée de pouvoir « choisir’ ses clients. En effet je pense que certains nous sont destinés et que nous les aiderons et que pour d’autres cela sera beaucoup plus difficile. Les années à venir me permettront de mieux définir mes souhaits et ma personnalité et ainsi me sentir légitime et heureuse en tant que Gestalt thérapeute

    2. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Tout va continuer à se mettre en place.
      Belle continuation à vous,

  7. Oui, c’est très juste tout ce que vous dites Arnaud, et j’ai confiance, tout est possible, c’est une sensation intime, profonde qui efface les doutes qui surgissent parfois.

  8. Merci Arnaud pour tous ces conseils qui me réconforte dans le fait de comment attirer les clients idéaux encore une fois l’importance de la conscience et de l’enthousiasme que l’on a à pratiquer ce métier. je suis en formation Gestalt Thérapeute Intensif et j’ai hâte de découvrir la suite pour ma future pratique au plaisir de vous relire.

      1. Bonjour Arnaud,
        Un article très enrichissant. Il apporte des conseils pratiques et nous rassuré sur notre capacité à développer notre activité professionnelle. Croire en nos potentiels avec sécurité grâce à l’enseignement de cette école et de son fondateur si investit.

    1. Merci Olivier,
      Nous sommes ravis que notre article vous ait plu 🙏😊

  9. Bonjour Arnaud,

    Merci pour le partage de ces différents points. J’ai commencé il y a quelques temps mon activité de Gestalt praticien…et en effet je remarque que suivre ces recommandations est primordiale pour pratiquer en cultivant l’enthousiasme d’exercer. Je vais travailler sur cela.

    Merci

  10. Passionnant, merci Arnaud !
    La première partie sur le discours intérieur m’a permis des prises de conscience qui vont m’aider dans le développement de mon cabinet.

  11. Merci pour cet article. « On ne cherche pas des clients, on les attire ». Être bien axée, aimer être un bon thérapeute et se le dire, rayonner. Voilà qui me parle. Merci Arnaud.
    Florence

  12. Bonjour,
    merci pour cet article éclairant. Personnellement j’ai trouver beaucoup de liens avec le mindset d’abondance. de savoir que l’on attire les clients idéaux permet de lâcher la peur, la crainte de ne pas avoir de clients. j’ai aussi ressenti beaucoup de douceur envers moi de me dire que je peux dire non pour aux clients qui ne me correspondant pas, ou du moins qui ne sont pas en résonnance avec moi. l’idée de se créer son propre environnement écologique me parle beaucoup également. merci pour ces clés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles