5 conseils pour vous aider à rédiger votre projet professionnel

Table des matières

Comment écrire facilement votre projet professionnel de Gestalt praticien(ne)

Pré-quis : cet article est destiné à nos élèves qui ont fini leur parcours Gestalt Praticien ou Gestalt Praticien Intensif. Si vous n’êtes pas encore élève de notre école, vous pouvez toujours le lire pour comprendre notre méthodologie pour vous aider dans votre reconversion professionnelle. 

 

Rédiger votre projet professionnel de Gestalt praticien(ne) peut sembler intimidant, mais c’est une étape essentielle pour concrétiser votre rêve de devenir praticien(ne).

Le projet professionnel sert à vous donner de la clarté sur votre engagement en tant que professionnel, sur vos objectifs, mais aussi sur tout le chemin que vous avez parcouru depuis le début de votre formation. 

C’ est le pré-requis indispensable avant de passer votre examen de niveau 2. 

Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas, en vous montrant non seulement ce que l‘école attend de vous, mais aussi comment cette démarche peut enrichir votre parcours personnel et professionnel. 

À la fin de cet article, vous serez prêt(e) à rédiger votre projet avec clarté et enthousiasme, en surmontant les blocages et en faisant taire le “je” négatif  qui pourrait vous freiner 🙂. 

Pour vous rassurer tout de suite : le projet professionnel n’a pas besoin d’être très long. En moyenne, on attend en tout et pour tout entre 6 et 10 pages maximum. Essayez de vous concentrer sur l’essentiel.

L’équipe de formateurs reçoit parfois des projets qui font plus de 30 pages. Vous n’avez pas besoin d’aller aussi loin. L’idée est de faire une synthèse de votre projet pour avoir de la clarté sur l’ouverture de votre futur cabinet. 

Alors comment aller à l’essentiel ? Qu’est-ce qu’on attend de vous précisément ? 

Sans plus attendre, voici les points attendus dans le projet. 

1. Racontez votre parcours de formation en Gestalt thérapie

Cette section est très importante car elle montre votre évolution personnelle et professionnelle dans la Gestalt. Cette partie doit faire entre 3 et 4 pages environ.

Voici comment la structurer efficacement :

  • Présentation personnelle :

Commencez par une brève présentation de vous-même. 

Exemple : « Je m’appelle Paul, j’ai 35 ans. Je vis à Paris, et je suis marié avec deux enfants. Avant de découvrir la Gestalt, j’étais ingénieur en informatique, un métier où je me sentais de plus en plus déconnecté de mes valeurs profondes. »

  • Découverte de la Gestalt :

Expliquez nous comment vous avez découvert la Gestalt. 

Exemple : « J’ai rencontré la Gestalt lors d’un atelier de développement personnel, et cette expérience a été un déclic. J’ai décidé de m’inscrire à l’École Humaniste de Gestalt pour entamer un travail profond sur moi-même et devenir praticien(ne). »

  • Dites-nous quelles sont les valeurs de l’école qui vous ont plu : 

Exemple : “j’ai aimé le côté bienveillant et le non-jugement des formateurs et de l’école

  • Votre parcours à l’école :                 

Détaillez ce que vous avez appris à chaque étape de la formation. 

Exemple : « En première année, l’outil qui m’a le plus marqué est le cycle de l’expérience de Zinker. Il m’a aidé à mieux comprendre mes processus internes et à améliorer ma communication. »

  • Thérapie personnelle :

Partagez votre expérience en thérapie personnelle :

Exemple : « Depuis 3 ans, je suis en thérapie Gestalt avec [Nom du thérapeute]. Ce travail m’a permis de mieux comprendre certains aspects clés de ma vie, notamment mes relations avec les autres et surtout avec ma mère et les femmes”. 

  • Qu’avez-vous travaillé ? Quel(s) enjeu(x) avez-vous commencé à métaboliser ? 
  • Qu’avez-vous compris de la relation thérapeutique

2. Votre vision du métier de Gestalt praticien(ne)

Développer une vision claire de votre futur métier est essentiel. Cette partie doit faire entre 1 et 2 pages environ. Voici comment aborder cette section :

  • Votre pratique future : 

Décrivez votre vision de votre pratique thérapeutique :

Exemple : « Je souhaite accueillir principalement des adultes en séance individuelle. Mon objectif est de créer un espace bienveillant et sécurisé où chacun peut explorer ses émotions et ses expériences en profondeur. »

  • Supervision : 

Parlez de la supervision et de ce que vous allez mettre en place à ce sujet : 

Exemple : « Pour moi, la supervision est une étape cruciale pour garantir une pratique éthique et efficace. J’ai déjà pris contact avec [Nom du superviseur] et nous avons convenu d’un rythme de supervision mensuel. »

  • Engagement déontologique : 

Affirmez votre engagement envers le code de déontologie :

Exemple : « Je m’engage à respecter le code de déontologie de l’école, notamment en pratiquant exclusivement la Gestalt et en évitant tout mélange avec d’autres approches. »

3. Votre projet professionnel aujourd’hui

Cette section doit refléter votre plan concret pour lancer votre activité. Elle doit faire environ 1 page. 

  • Installation : 

Décrivez votre plan d’installation :

Exemple : « Je prévois d’ouvrir mon cabinet à Paris dès septembre prochain, avec un statut d’auto-entrepreneur. Mes tarifs seront de 70 € par séance. »

  • Évolution future : 

Évoquez vos ambitions à court et long terme :

Exemple : « À court terme, je souhaite stabiliser une clientèle régulière et recevoir 5 clients par semaine. À moyen terme, d’ici 1 an, j’envisage de recevoir 20 clients réguliers par semaine. A long terme, j’aimerai animer des ateliers de groupe et me spécialiser dans la thérapie de couple. »

4. Le business plan

Le business plan est très important. Il va vous permettre de coucher sur papier tout votre projet entrepreneurial. Dedans, vous allez avoir deux parties : une partie descriptive qui parle de votre projet et une partie chiffrée. 

Les trois parties que nous avons vu avant sont en fait la partie descriptive de votre business plan.

Gardez à l’esprit que vous écrivez le business plan en tout premier pour vous

Il va vous permettre de faire le point sur votre projet mais également sur ses moyens logistiques. En écrivant votre business plan, vous allez vous mettre dans une posture et dans une énergie Gestaltiste.

En fait, grâce au business plan, vous allez aller au contact de votre environnement pour passer du projet à sa réalisation. Le projet permet de voir ce que vous pouvez faire en zone partagée : il y a moi mais aussi mes clients, les autres praticiens, l’administration…

Vous allez être sécure dans votre projet : connaître les données, les chiffres, les projections à un an, deux ans… va vous apporter de la sécurité.

Vous allez réaffirmer votre estime de soi : l’enjeu d’estime de soi s’active lorsque l’on sort de notre zone de confort. Avec un projet entrepreneurial, vous allez vous confronter au réel et cela peut amener des peurs qui peuvent empêcher de passer à l’action.

Le fait d’écrire votre projet, de dire qui vous êtes, de toucher votre valeur, de croire en vous va renforcer votre estime de soi

Vous allez travailler sur votre abondance : en quatrième année à l’école, vous allez faire un grand travail sur l’abondance et sur l’argent et cela vous aidera à vous installer dans une vibration d’abondance et à attirer à vous vos clients idéaux.

Un business plan pour les autres

Le business plan sert à : 

  • Préparer et négocier votre départ d’une entreprise ou de la fonction publique dans les meilleures conditions
  • Obtenir un prêt
  • Rassurer votre entourage (et vous aussi)
 

Voici les questions essentielles à vous poser lors de la rédaction de votre business plan :

  • Fixez le prix de vos séances : renseignez-vous sur les prix pratiqués par vos collègues, et trouvez le prix juste pour vous (ce point sera abordé lors du 2e week-end de GT1)
  • Combien de séances voulez-vous faire par semaine ? N’oubliez pas dans votre business plan que certains clients viennent tous les 15 jours. Pensez aussi aux vacances. Même si vous comptez prendre peu de congés, certains clients en prennent aussi. (vacances scolaires etc)
  • Calculez vos charges : location de votre cabinet, les cotisations Urssaf, votre assurance professionnelle, votre formation continue, votre thérapie personnelle, la supervision, votre site internet, la communication (pub facebook, google ads, cartes de visite) …
  • Faites des prévisions de croissance : combien de clients voulez-vous avoir dans 6 mois, 1 an, deux ans ?
 

Note : Notre jury n’a pas les compétences comptables pour évaluer la viabilité de votre business plan mais prend en compte le fait que vous en ayez fait un business plan cohérent.

5. Mes derniers conseils

  • Réservez 2 jours maximum pour tout faire (si vous finissez avant, cela vous laissera du temps libre pour vous  🙂 )
  • Connectez-vous au plaisir de rédiger votre projet professionnel. C’est la synthèse de ce que vous avez appris sur vous mais aussi de ce que vous voulez dans votre nouvelle vie professionnelle. 
  • Utilisez des phrases simples,  avec des mots simples et compréhensibles par tout le monde. Vous pouvez (et devez) bien sûr, utiliser le nom des concepts appris lors de votre cursus.
  • Utilisez un éditeur de texte que vous maîtrisez bien et qui est capable de générer un fichier au format PDF
  • Demandez à un proche de faire une relecture de votre projet professionnel pour être sûr que tout soit clair et que ce dernier soit exempt de faute d’orthographe.
  • Détendez-vous sur la partie prévisionnelle. C’est une aide pour vous aider  à vous représenter une vision financière de votre cabinet. Si vous avez des croyances vis à vis de l’argent, essayez de les conscientiser ici et de les accepter. Nous avons quelques articles de blog pour vous aider.

Votre projet professionnel va vous amener de la clarté

Le fait d’écrire sur papier tout votre projet entrepreneurial va vous donner plus d’aisance à parler de votre nouvelle activité.

Vous allez passer votre examen, et cela va vous conforter et vous sécuriser dans tout problème de légitimité. Si votre projet est validé et que vous avez réussi votre examen, c’est une nouvelle vie qui s’offre à vous ou vous allez pouvoir choisir vos clients idéaux, vos horaires. 

Si vous décidez de continuer avec nous en 4ème année, vous allez avoir une année riche sur l’abondance ou l’on parle d’argent mais aussi de la valeur que l’on se donne. On vous apprend à mieux reconnaître votre valeur. 

Je vous invite à contacter nos conseillers pédagogiques si vous avez des questions sur le sujet.

J’espère que cet article vous aura apporté de la clarté sur ce que nous attendons de vous quant au projet professionnel. 

Dites moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires 🙂

Vous avez aimé notre article ? Partagez-le sur les réseaux : 

Facebook
LinkedIn
Telegram
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles