Approches pratiques pour révolutionner votre relation à l’argent

Table des matières

L'argent un sujet singulier dans notre vie

L’argent est un moyen d’échange pratique, nous sommes tous d’accord avec cela. 

Mais ce qui est moins évident, c’est que l’argent va bien au-delà d’une simple transaction. C’est un reflet de nos croyances, nos valeurs et nos émotions. 

En fait, nous avons tous une « relation » avec l’argent, même si nous ne nous en rendons pas toujours compte. Essayons de déchiffrer cette relation complexe.

En vous aidant à comprendre et à transformer votre relation avec vous-même, la Gestalt vous permettra de créer une nouvelle relation avec l’argent. Une relation basée non pas sur la peur ou la pénurie, mais sur l’abondance et les possibilités.

Dans cet article, nous allons explorer ensemble les différentes facettes de l’argent et de l’abondance à travers le prisme de la Gestalt thérapie.

Vous découvrirez des nouveaux concepts pour transformer certaines croyances que vous pourriez avoir sur l’argent, pour cultiver un état d’esprit d’abondance et pour créer une vie plus riche à tous les niveaux.

Mais avant de plonger dans ce sujet fascinant, je vous invite à prendre un moment pour réfléchir à votre propre relation avec l’argent. 

Quelles sont les croyances et les peurs qui vous limitent par rapport à l’argent? Que représente l’argent pour vous ? 

Je vous invite à garder ces questions à l’esprit pendant que vous lisez la suite. Elles vous aideront à tirer le meilleur parti de cet article.

1. Le sens de l'argent

Vous êtes-vous demandé pourquoi il y a de l’argent dans le monde ?

Pourquoi, dans notre quotidien, dépendons-nous de ces morceaux de papier et de ces pièces métalliques, ou encore de ces cartes, pour obtenir ce que nous voulons et pour satisfaire nos besoins ?

Le concept d’argent est si profondément enraciné dans notre société qu’il est presque difficile d’imaginer la vie sans lui. Cependant, en remontant dans le temps, on découvre que l’argent est une invention humaine, élaborée pour répondre à des besoins spécifiques.

L’émergence de l’argent : résoudre le dilemme du troc

À l’origine, les sociétés humaines pratiquaient le troc.
Si quelqu’un voulait un bien qu’il ne possédait pas, il devait trouver une personne qui avait ce bien et était prête à l’échanger contre quelque chose qu’il possédait. Ce système avait ses limites : il nécessitait une coïncidence des besoins. L’argent a donc émergé comme solution à ce problème.

Les premières formes de monnaie

L’argent n’a pas toujours été sous la forme que nous connaissons aujourd’hui. Les premières monnaies étaient des objets comme les coquillages, le sel.

Ces objets étaient largement acceptés pour leur valeur et servaient de moyen d’échange. Avec le temps, des métaux comme l’or et l’argent sont devenus des standards en raison de leur durabilité, de leur rareté et de leur divisibilité.

L’évolution de l’argent 

Avec l’avènement des banques et des systèmes financiers, l’argent a pris une nouvelle dimension. Les billets et les pièces sont devenus des représentations tangibles de la valeur, soutenues par la confiance envers les institutions qui les émettent. Aujourd’hui, à l’ère numérique, l’argent continue d’évoluer avec l’apparition des monnaies électroniques.

Et nos émotions dans tout ça ?

2. Nous avons tous une relation émotionnelle avec l'argent

L’argent. Rien qu’en prononçant ce mot provoque une avalanche d’émotions, d’images et d’idées dans notre esprit. 

Si on le décrit souvent comme un simple moyen d’échange ou une unité de mesure, il est en réalité bien plus que cela pour la plupart d’entre nous. 

Derrière chaque billet, chaque pièce ou chiffre sur un compte en banque, se cache une histoire, un désir, une peur ou un espoir. 

L’argent a le pouvoir d’évoquer une gamme d’émotions – de l’euphorie à la peur, de la sécurité à l’anxiété. 

Combien de fois avons-nous ressenti de la joie en recevant une prime inattendue ou de la déception face à une dépense imprévue ? 

Comprendre et reconnaître ses émotions est crucial pour gérer sainement nos finances.

En effet, l’argent n’est pas seulement logique, il est éminemment émotionnel. Qui n’a jamais ressenti une bouffée d’excitation en faisant un achat impulsif ou une pointe d’anxiété en vérifiant son compte avant la fin du mois?

Sécurité ou Liberté : Pour certains, l’argent est synonyme de sécurité, une sorte de coussin protecteur. Pour d’autres, il représente la liberté, la possibilité de voyager, de changer de carrière ou de prendre des risques.

S’appuyer sur l’argent pour réguler ses émotions n’est généralement pas judicieux pour les raisons suivantes :

Un plaisir plus que fugasse :

Bien que faire des achats puisse offrir un moment de joie ou de soulagement, ce sentiment est souvent de courte durée. Après la disparition de cette euphorie initiale, les mêmes émotions négatives peuvent refaire surface, parfois accompagnées de regret ou de culpabilité suite à une dépense impulsive.

Une perte de la notion de valeur :

Relier systématiquement le bien-être émotionnel à la dépense peut mener à survaloriser les possessions matérielles, nous faisant croire qu’elles sont la clé d’un bonheur constant. Cela risque d’occulter l’importance d’autres sources de contentement, telles que les liens sociaux, les expériences enrichissantes ou l’épanouissement personnel.

Un accroissement des tensions à long terme :

Les achats impulsifs peuvent entraîner des endettements ou des préoccupations financières, créant ainsi un stress durable qui amplifie les défis émotionnels que nous cherchions à éclipser.

En prenant conscience de ces tendances, il est possible de s’orienter vers une gestion financière plus équilibrée et réfléchie.

L’Argent est Émotion : Le premier pas vers une réconciliation avec l’argent

Comme nous l’avons vu, lorsqu’on évoque l’argent, on pense souvent à des chiffres, des comptes, des billets et des pièces. Mais l’argent est bien plus que cela. C’est un véhicule d’émotions profondes, positives comme négatives. 

Reconnaître et accepter que l’argent soit chargé d’émotion est le premier pas crucial vers une relation financière plus saine et équilibrée.

Pourquoi est-il important d’accepter cette réalité ?

Prendre des décisions conscientes : Lorsque nous acceptons que l’argent a une dimension émotionnelle, nous pouvons commencer à examiner comment nos sentiments influencent nos décisions financières. Cela nous permet de faire des choix plus justes plutôt que de réagir de façon compulsive.

3. Le concept de croyances positives ou négatives en psychologie

On parle souvent des croyances en psychologie sans vraiment expliquer leur nature exacte. Voici une explication pour y apporter plus de clarté.

Une croyance est une pensée ou une conviction que nous avons adoptée comme étant vraie, que cette vérité soit basée sur des faits, des expériences personnelles ou des influences extérieures. 

Les croyances peuvent avoir un impact significatif sur nos pensées, nos émotions et nos actions.

Les croyances Négatives :

Une croyance négative est une conviction qui limite ou sabote notre potentiel, notre estime de soi ou nos capacités. Ces croyances sont souvent le résultat d’expériences passées, de traumatismes, d’échecs ou d’influences négatives d’autrui

Les croyances Positives :

Une croyance positive est une conviction qui soutient, renforce ou élargit notre potentiel, notre estime de soi et nos capacités. Elles sont souvent le résultat d’expériences positives, de réussites, d’encouragements et de feedbacks constructifs.

De la même manière, nous avons tous des croyances sur l’argent qui influencent notre comportement et nos décisions.

Ces croyances peuvent être donc positives ou négatives, et elles ont toutes un impact sur notre capacité à en gagner et à le gérer.

À l’École Humaniste de Gestalt, nous vous aidons à identifier ces croyances limitantes et à les transformer.

Nous apprenons à nos élèves à comprendre la source de cette croyance et à la transformer. Ils vont d’abord travailler cela sur eux pour ensuite le mettre en pratique sur les autres lors de nos practicums. 

Regardons les ensemble :

Croyances sur l’argent – Négatives :

Une croyance négative sur l’argent est une conviction qui restreint notre capacité à gérer, gagner ou apprécier l’argent de manière saine. Ces croyances proviennent souvent d’expériences antérieures, de situations financières stressantes, d’échecs ou d’influences négatives externes.

Exemple : « L’argent est la racine de tous les maux », « Je ne serai jamais capable de gagner suffisamment d’argent », « Les personnes riches sont malhonnêtes ».

Impact : Ces croyances peuvent entraver notre capacité à prendre des décisions financières judicieuses, provoquer de l’anxiété concernant l’argent, ou nous empêcher d’atteindre une stabilité financière.

Croyances sur l’argent – Positives :

Une croyance positive sur l’argent est une conviction qui encourage une relation saine avec l’argent, renforçant notre capacité à gérer, investir, et apprécier la valeur de l’argent. Ces croyances sont souvent le fruit d’expériences financières positives, d’éducations financières saines, et d’encouragements.

Exemple : « L’argent est un outil pour réaliser mes rêves », « Quelque soit mon point de départ, je peux améliorer ma situation financière », « Il est possible de devenir riche tout en étant intègre ».

Impact : Ces croyances peuvent nous aider à développer une stabilité financière, nous motiver à apprendre davantage sur la gestion de l’argent, et favoriser une approche proactive et positive vis-à-vis de nos finances. 

Face à ces perspectives, il convient de se poser une question essentielle : Quelles croyances souhaitons-nous nourrir pour tracer notre propre chemin financier ?

Est-ce plus clair pour vous ? 

Voici un autre exemple : une croyance répandue est que « l’argent est mauvais et corrompt ». Cette idée est souvent alimentée par des stéréotypes culturels et sociaux : “les riches sont mauvais, méprisants”.

Cependant, l’argent en lui-même n’est ni bon ni mauvais; il est neutre. En fait, je dis souvent que l’argent est simplement un amplificateur de ce qui existe déjà. Si on est généreux sans argent, on restera généreux avec de l’argent.

Une fois identifiée, vous pouvez travailler à la remplacer par une croyance différente, pour sortir de ce blocage, vous pouvez penser que l’argent est neutre et qu’il n’a pas le pouvoir de changer les personnes, et trouver des exemples personnels de personnes qui ont de l’argent et qui sont à vos yeux de bonnes personnes.

Pourquoi changer cette croyance selon laquelle « l’argent est mauvais et corrompt » ? Tout simplement parce que personne n’a envie de devenir « mauvais » ou d’être corrompu. Ainsi, inconsciemment, vous pourriez éviter d’accroître votre prospérité pour demeurer « une bonne personne ».

En travaillant sur cette croyance, vous pouvez commencer à voir l’argent comme un outil pour réaliser vos rêves, plutôt que comme une source de souffrance.

Note : Il est important de distinguer les croyances psychologiques des croyances religieuses. Les croyances psychologiques découlent principalement de nos perceptions et expériences personnelles, influençant directement notre comportement et notre bien-être émotionnel. Les croyances religieuses, quant à elles, s’ancrent dans la foi, la spiritualité et les enseignements traditionnels, fournissant un cadre moral et un sens profond à la vie. Ces deux types de croyances, bien que parfois interconnectés dans la vie d’un individu, ont des origines et des implications distinctes

4. Cultivez votre état d'esprit d'Abondance pour une vie plus riche

Maintenant que vous avez identifié vos croyances limitantes sur l’argent, il est temps de passer à l’étape suivante : cultiver un état d’esprit d’abondance. 

À l’École Humaniste de Gestalt, nous enseignons que l’abondance est une réalité matérielle autant qu’un ressenti subjectif. Cela signifie que vous pouvez créer de l’abondance dans votre vie en changeant votre façon de penser.

D’ailleurs, l’un des concepts clés de l’abondance est la gratitude.

En vous concentrant sur ce que vous avez déjà, plutôt que sur ce qui vous manque, vous créez un espace pour attirer plus d’abondance. 

Vous aimez les histoires de personnes qui ont utilisé cette approche ?

L’histoire de Marie :

Avant : Marie se plaint souvent de ne jamais avoir assez d’argent pour faire ce qu’elle veut.

Après : Marie commence à tenir un journal de gratitude. Chaque soir, elle note trois choses pour lesquelles elle est reconnaissante. Avec le temps, cela l’a aidée à se focaliser sur les aspects positifs de sa vie, renforçant ainsi son sentiment d’abondance. 

Elle arrête de fumer naturellement, sans même y penser, elle n’a plus besoin de se remplir de fumée. Il lui reste chaque mois plus d’argent sur son compte.

L’histoire d’Émilie :

Avant : Émilie achète souvent des articles de façon compulsive, pensant que cela la rendra heureuse. Elle se retrouve avec de nombreux objets dont elle n’a pas vraiment besoin.

Après : Émilie choisit de devenir plus consciente de ses dépenses. Avant chaque achat, elle se demande si cela contribue à son abondance. Si cela ajoute de la valeur à sa vie, (et oui :-)) au lieu d’avoir  juste pour avoir.

En dépensant moins, elle apprécie davantage ce qu’elle a et possède plus d »argent pour des expériences significatives.

L’histoire de Tom :

Avant : Tom était souvent entouré de personnes qui se plaignaient constamment de leur manque d’argent et qui avaient une perspective négative sur l’abondance. Ces interactions constantes avec cet entourage négatif ont renforcé ses croyances limitantes sur l’argent, le faisant se sentir coincé et incapable d’améliorer sa situation financière.

Après : Pour briser ce cycle, Tom a pris la décision consciente de s’entourer de personnes ayant une perspective positive sur l’argent et l’abondance. Il a rejoint des groupes de développement personnel, assisté à des séminaires sur la richesse et l’abondance, et a commencé à nouer des amitiés avec des individus qui voyaient l’argent comme un outil et non comme une fin en soi. En s’entourant de cette énergie positive, Tom a non seulement changé sa perspective sur l’argent, mais il a également commencé à attirer plus d’opportunités financières et à développer une véritable mentalité d’abondance.

Un autre élément crucial est l’action. L’abondance ne vient pas simplement en pensant positivement; elle nécessite des actions concrètes. En Gestalt thérapie, nous parlons de « la frontière contact » comme étant l’espace où l’action se produit avec votre environnement.

Par exemple, en prenant des mesures pour améliorer votre situation financière, vous envoyez un message clair à l’univers que vous êtes prêt pour plus d’abondance.

Enfin, n’oubliez pas que l’abondance est une énergie émotionnelle. Votre vibration, ou l’énergie que vous dégagez, attire des situations et des personnes similaires. En cultivant une vibration d’abondance, vous attirez naturellement plus d’opportunités et de richesse dans votre vie.

Votre chemin vers l'Abondance commence aujourd'hui

Vous avez maintenant exploré les différentes facettes de votre relation avec l’argent à travers le prisme de la Gestalt thérapie. Vous avez appris à identifier vos croyances limitantes et à cultiver un état d’esprit d’abondance. 

Mais ce n’est que le début. La véritable transformation nécessite un engagement continu et des actions concrètes.

Croyez en vous, quelles que soient vos difficultés. 

Et si vous sentez que vous avez besoin d’aide, nous pouvons vous aider plus en profondeur. 

En fait, nous passons une année entière de formation centrée sur le thème de l’argent et de l’abondance. 

Imaginez ce que cela pourrait signifier pour vous : une vie où l’argent n’est plus une source de stress, mais un outil pour réaliser vos rêves et contribuer au bien-être des autres.

Si vous êtes élève de l’école, vous verrez à quel point la quatrième année est riche et puissante. 

Quand vous travaillez sur le thème de l’argent et de l’abondance, vous allez travailler sur un autre enjeu de développement, après avoir travaillé sur l’attachement et l’estime de soi. 

Si vous n’êtes pas encore élève, que vous vous reconnaissez dans ce que vous avez lu, alors je vous donne l’opportunité dans cet article d’ agir maintenant. 

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers pédagogiques pour discuter de votre projet professionnel et découvrir comment nous pouvons vous aider à vous sentir légitime et pourquoi pas ouvrir un jour votre cabinet de thérapeute.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour prendre rendez-vous avec un conseiller pédagogique.

Alors pourquoi pas vous?

Qu’avez-vous pensé de cet article ?

Dites-moi tout dans les commentaires, est-ce que la notion d’abondance est présente dans votre vie ?

Je lis chacun de vos messages. 

2 Responses

  1. Bonjour et merci de ce partage qui résonne fortement en moi. Je ne suis pas de vos élèves,mais hier soir j’ai eu un entretien très agréable et pertinent avec Madame Tensini.Et bien entendu, il fût aussi question d’argent pour financer ma formation au sein de votre école. Ainsi, le mot  » abondance  » me parle en profondeur. Je vous remercie d’éveiller ou de réveiller ce qui sommeille en moi à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Articles