Pour tout savoir sur le cycle 1 de formation à l’IFAS

Les inscriptions pour les cycles de formation 2017/2018 sont ouvertes. Vous voulez en savoir plus sur le contenu du premier cycle proposé dans de nombreuses villes en France par l’IFAS ?

Jean-Marc Joly,  formateur et Gestalt Thérapeute à Paris, nous explique point par point le déroulement de la première année de formation en Gestalt Thérapie.

 

Vous souhaitez reprendre votre vie en main ? Faire jaillir votre lumière intérieure et développer votre potentiel jusqu’alors inexploité ?

La Gestalt Thérapie peut vous apporter des clés, des enseignements pour atteindre vos buts.

L’IFAS –École Humaniste de Gestalt- organise des formations en Gestalt Thérapie à Marseille, Paris, Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulon.

Le cursus complet se déroule en trois cycles sur cinq années.

 

Le cycle 1 à l’IFAS: immersion totale dans le monde de la Gestalt Thérapie

La première année de formation se compose d’un  stage de découverte d’expérimentation de la Gestalt de 2 jours. Celui-ci donne les bases les plus importantes. Suite à ce stage, les élèves ont accès à six autres stages (de 2 jours) selon des thématiques précises en lien avec la vie quotidienne.

Dès les premiers stages, les élèves peuvent appliquer les concepts de la Gestalt Thérapie dans leur vie de tous les jours et en ressentir rapidement les bienfaits.

À noter que durant ce premier cycle de formation, deux autres stages permettent aussi  d’expérimenter et de vivre la Gestalt. Le premier porte sur le thème du couple et le second sur l’Abondance.

Durant le stage de découverte (qui peut se dérouler dans les différentes villes citées ci-dessus), les participants apprivoisent les concepts de base de la Gestalt, qui rappelons- le, est une philosophie de vie positive et créative.

Enseignement de certaines techniques comme celle de la page blanche, du cycle de satisfaction (qui permet de voir où se nichent les blocages qui empêchent la réalisation de ses objectifs), découverte de son moi multiple…

Durant cette approche, les élèves se mettent « en mouvement ».

À noter que ces stages se déroulent en petits groupes (10 à 20 personnes), ce qui permet d’établir une intimité entre les élèves et le formateur.

Le stage découverte est une porte d’entrée sur la Gestalt. Ensuite, les élèves sont invités à  poursuivre leur formation tout au long de l’année.

Plusieurs autres stages sont ensuite proposés.

 

Citons le stage numéro 2 « Définir et réaliser ses objectifs, rêves et projets ».

Jean-Marc Joly précise : «  Ici, nous travaillons à la mise en lumière des attentes de chacun. Nous animons d’ailleurs une conférence « De la confusion à la clarté ». Il est souvent facile de savoir ce que nous ne voulons plus mais il est beaucoup plus complexe de définir ce que nous désirons vraiment. Or, il est capital de savoir quelle direction nous voulons donner à notre vie pour pouvoir avancer ».

En deux jours, les élèves plongent au fond d’eux-mêmes et se relient à leur essence, à leur être véritable.

 

« Lâcher le stress » (stage numéro 3) est un autre stage proposé durant ce cursus de la première année de formation.

Force est de constater que nos concitoyens sont les premiers consommateurs d’anxiolytiques. Or le médicament est là pour calmer mais il n’intervient pas sur la source du stress.

Durant ce stage, les participants travaillent sur la thématique du stress dans toute sa globalité (physique, moral), ils découvrent les facteurs de risque et les profils des « stresseurs ». Car chaque personne ne réagit pas de la même manière en cas d’événement difficile. Ceci est lié notamment à l’histoire de chacun.

Cette formation permet aussi de mettre en lumière le bon et le mauvais stress et de faire le point sur le baromètre du stress. En fil d’Ariane, il s’agit avant tout d’arriver à réguler son émotionnel pour pouvoir faire face aux aléas de la vie.

 

Le quatrième stage s’articule autour de la communication consciente.

La communication consciente met en lumière les buts de la communication : nous communiquons pour être entendus.

Plusieurs niveaux de communication existent. Ce concept parait simple de prime abord mais pour l’appliquer dans son quotidien, rigueur et ancrage sont indispensables.

Il s’agit ainsi  d’expérimenter cette technique afin que chacun puisse parler de lui en disant « Je ».

Mettre de la conscience dans sa parole, sa gestuelle, apprendre à aller au contact de l’autre…Tout au long de ce stage, les formateurs de l’IFAS donnent des outils pour fluidifier notre relation à autrui.

 

Le stage suivant (numéro 5) traite de la confiance en soi. Un point de départ pour se réaliser pleinement dans la vie.

Plongée au temps de l’enfance (importance du regard et de l’attention des parents), mise en lumière des facteurs qui viennent écorner la confiance en soi, découverte  des blessures émotionnelles…

Grâce à ce module de formation,  les élèves peuvent lever le voile sur leurs croyances erronées, sur leurs mémoires familiales qui sont autant de barrières pour leur évolution personnelle. Un travail de visualisation et de transformation est au programme de ce stage.

 

Le stage numéro 6 permet de reprendre du pouvoir sur son état intérieur et sur son environnement.

En filigrane, une question est posée : il est important de voir où chacun a du pouvoir et où il n’arrive pas à en avoir. Chaque personne a  le pouvoir d’agir sur ses actions, ses comportements, ses paroles. Le fait de vouloir changer l’autre sans être clair avec ses intentions et ses objectifs est synonyme d’échec.

Au fil des modules, les participants découvrent que toutes les thématiques se relient entre elles. Une cartographie de l’ensemble se dessine peu à peu.

Faire le point sur les enseignements et les résultats

Lors du  dernier  stage du premier cycle, l’heure est venue de récolter les fruits du travail de l’année, de valider un savoir et une expérience et d’ajuster les concepts créateurs.

Par la suite, bon nombre de stagiaires choisissent de poursuivre leur enseignement en Gestalt Thérapie avec le cycle 2 (2ème et 3ème année de formation avec les thématiques de l’attachement et de l’estime de soi) qui ouvre la voie à une pratique professionnelle. À l’issue du cycle 2, les élèves reçoivent une certification de Gestalt praticien.

Le cycle 3 (4ème et 5ème  de formation) a pour sa part vocation à former au métier de Gestalt Thérapeute. Cette année, 65 stagiaires ont obtenu leur diplôme.

N’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour de plus amples renseignements sur les modalités d’inscriptions à l’IFAS.

Cliquez ici pour laisser vos commentaires ci-dessous

Laissez un Commentaire :