Un stage de Gestalt thérapie, j’y vais ou pas ?

en route en stage de Gestalt

« Non, je n’irai pas, ces stages, c’est pas pour moi ! »

Ce type de remarque est récurrent lorsqu’on propose à quelqu’un d’assister à un stage de développement personnel. Or si ceux-ci aujourd’hui gagnent du terrain, est-ce à dire qu’il y a plus de fous sur la planète ?

Pas sûr. Plus de gens préoccupés par leur place dans le monde et dans le collectif, ça oui !

L’école humaniste de Gestalt propose des stages de développement personnel, parce qu’elle part de l’idée de l’importance d’une dynamique relationnelle, l’école propose un enseignement basé sur différents types de relations.

Au cours d’un stage, on expérimente donc la relation à soi, aux participants et au groupe, et enfin la relation avec le formateur.

Le stage est alors l’occasion d’une confrontation de la pensée à la pratique. C’est l’occasion de restituer voire de questionner ce qu’on a lu dans les livres.

Par des exercices, les principaux concepts de la Gestalt prennent corps.

C’est alors aussi une manière de révéler les contre-sens que l’on a pu faire en lisant les ouvrages, ce que la lecture seule permet difficilement.

C’est l’occasion surtout de rencontrer des gens qui se posent des questions similaires et qui partagent les mêmes valeurs. Le stage s’offre donc avant tout comme une lecture collective de valeurs communes.

Le stage, l’occasion d’une expérimentation

« Mais alors pourquoi ne pas expérimenter la Gestalt dans le réel directement ? » dira-t-on. Remarque pertinente, mais qui n’invalide pas l’idée du stage pour autant.

Un stage garantit un premier espace d’expérimentation. Espace où se forgeront les attitudes nouvelles pour comprendre le monde extérieur plus complexe. Comme l’enfant a besoin de l’école pour consolider ses apprentissages et prendre confiance en lui, chaque personne trouve un espace bienveillant dans le stage.

L’individu est donc appelé dans un premier temps à faire un travail sur sa conscience et sa présence à lui-même. Lui sont proposés des exercices variés personnalisés : sur le corps, les émotions, le mental et l’esprit. L’individu oscille donc entre révélation de sa multiplicité et recentrement sur soi.

Ensuite, ces activités pratiques peuvent être effectuées par duos, en groupe ou en incluant tout le collectif. Celui-ci agit alors comme un révélateur de l’individu. Notamment, il peut y projeter ses désirs et ses contradictions. Le formateur peut aussi faire des retours sur les expériences communes. D’où l’importance des temps de partage qui suivent les exercices.

Lors de ces échanges, le formateur qui est aussi Gestalt thérapeute adopte une posture bienveillante et s’assure que les individus sont aussi ouverts et à l’écoute des autres.

 

Il est le garant des règles qui feront du stage un véritable espace de rencontre et de partage. C’est d’ailleurs ce moment qui donne toute sa valeur au stage, puisqu’il permet de faire le lien entre l’enseignement et la pratique, ensemble et de manière concrète.

On vous attend !

Parce qu’il mêle l’enseignement à la pratique et garantit un espace-temps propice à la rencontre, le stage de Gestalt est un bon tremplin pour appréhender un changement dans votre vie quotidienne. Que ce changement s’opère dans la sphère professionnelle, familiale ou personnelle . Alors, qu’attendez-vous pour vous inscrire ? On vous attend !

 

Cliquez ici pour laisser vos commentaires ci-dessous

Laissez un Commentaire :