Se reconvertir, c’est bien joli mais dans quel métier ?

Les limites - Gestalt.fr

L’envie d’une reconversion professionnelle peut se faire ressentir à tout âge.
Combien de personnes rêvent de changer de métier ou de se réorienter ?

Des interrogations normales

Vous êtes jeune et vous n’avez pas encore trouvé votre voie, pensant que vous ne vous connaissez pas encore assez pour faire un choix de carrière ?

Vous êtes sans emploi momentanément et souhaitez vous reconvertir dans un métier où il y aura plus de demande ?

Vous ne trouvez plus la motivation suffisante pour aller au travail ?

Vous vous demandez pourquoi vous avez fait ce choix de métier ?

Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir

Vers la trentaine, l’envie de réorientation est souvent le fruit d’une insatisfaction par rapport à son premier métier.

A 30 ans, il est aisé de changer de métier et de suivre de nouvelles formations, parfois même de reprendre ses études.

Puis vient la quarantaine, en général, on traverse une période de remise en cause, de remise en question de son mode de vie qui comprend le travail. C’est la fameuse « crise de la quarantaine ».

Il est évident qu’un projet de reconversion est tout à fait envisageable à cet âge.

Arrive la cinquantaine et là, vous vous sentez perdu, la peur du vide, vous êtes déstabilisés et vous ne savez plus si vous êtes encore fait pour votre emploi actuel ?

La bonne nouvelle, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour envisager sa reconversion professionnelle. De nos jours, certaines personnes changent de métier, même à la retraite.

J’ai un ami qui était cadre dans un grand groupe, il est aujourd’hui Gestalt-praticien.
Reconversion originale pensez-vous ?

Pas du tout, avant de franchir le pas, il faut juste savoir ce à quoi on aspire. Et, c’est justement cette préoccupation qui constitue souvent un frein au désir de changement.

J’ai interrogé mon ami pour vraiment comprendre le pourquoi de son choix et vous le partager

« Le plus important m’a-t’il dit, cela a été de bien identifier et explorer mes goûts, mes désirs, mes valeurs, mon savoir-faire et aussi mon savoir-être. Prendre conscience des environnements qui me fascinaient et me passionnaient. Bien maîtriser aussi mes mécanismes émotionnels. »

Il a beaucoup insisté sur la notion de rêve et d’aspirations. Enfin pour lui le changement de métier a été l’occasion idéale pour être lui-même dans son travail.

Une reconversion professionnelle est un parcours passionnant et stimulant

Pourquoi ne pas se fixer un objectif large et ambitieux comme par exemple être plus heureux ?

Cela demandera de faire la distinction entre qui vous êtes de ce que vous faites (la profession que vous exercez).
Peut-être vous apercevrez-vous que votre passion ou votre centre d’intérêt peut devenir source de revenu.
Mon ami, comme je le disais plus haut s’épanouit pleinement (épanouissement personnel et financier) en exerçant la Gestalt-thérapie.

Cette thérapie humaniste s’appuie sur un échange bienveillant avec son thérapeute et sur la recherche de sens. C’est précisément cette  recherche de sens qui permet d’expérimenter des pistes de solutions nouvelles.

Après une formation, il peut exercer son activité dans des contextes et avec des objectifs très variés : en psychothérapie individuelle, en couple, en groupe, au sein de l’entreprise.
Retrouvez des informations ici

Conclusion

Ceci n’est bien sûr qu’un exemple d’un parcours possible. L’essentiel est juste de savoir que quel que soit votre âge, vous pouvez vous réapproprier vos valeurs et conjuguer travail et épanouissement personnel !

Arnaud

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: